Attention Créer du deepfake pornographique peut vous mener en prison au Royaume-Uni !

Attention : Créer du deepfake pornographique peut vous mener en prison au Royaume-Uni !

Les Britanniques commencent à s’intéresser de près au deepfake pornographique et cela pourrait bientôt vous conduire derrière les barreaux si vous êtes pris en train de créer ou de partager ce contenu au Royaume-Uni.

Cette semaine, le ministère britannique de la justice a annoncé une nouvelle loi visant à renforcer la criminalisation de la distribution d’images sexuellement explicites créées par ordinateur. Le partage de deepfake pornographique en ligne était déjà illégal au Royaume-Uni grâce à un amendement à la loi sur la sécurité en ligne, qui a été promulguée l’année dernière à la suite de controverses. Mais aujourd’hui, un nouvel amendement à la loi sur la justice pénale va plus loin en prévoyant des sanctions supplémentaires pour les créateurs de deepfake pornographique non consensuel.

“En vertu de la nouvelle infraction, les personnes qui créent ces images horribles sans consentement risquent un casier judiciaire et une amende illimitée. Si l’image est ensuite partagée plus largement, les contrevenants pourraient être envoyés en prison”, a annoncé l’agence mardi.

Les “deepfakes“, qui utilisent l’intelligence artificielle pour insérer le visage d’une personne réelle dans des vidéos suggestives ou inappropriées, sont considérés comme un danger croissant pour la société. Dans ce cas, ces vidéos sont des images pornographiques.

Laura Farris, ministre britannique chargée des victimes et de la protection, a qualifié la création de deepfake pornographique de “méprisable” et a affirmé que cela était “complètement inacceptable, que les images soient partagées ou non”. Elle a également souligné que cette nouvelle loi avait pour but de transmettre un message clair :

“La création de ce type de contenu est immorale, souvent misogyne et constitue un crime”.

Selon la BBC, cet amendement est actuellement en cours d’examen au Parlement et pourrait très probablement être adopté.

Aux États-Unis, il n’existe pas encore de loi fédérale équivalente contre le deepfake pornographique, malgré les nombreuses plaintes de célébrités et d’actrices ayant été victimes de cette pratique. Cependant, certains États ont adopté des réglementations pour lutter contre ce fléau, même si leur application reste encore peu testée. L’apparition de vidéos suggérant Taylor Swift dans des situations suggestives sur les réseaux sociaux a d’ailleurs déclenché un tollé en début d’année, attirant l’attention du Congrès sur cette problématique.

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Facebook.

Consultez également

Capteurs électronique écologique en soies d'araignée qui va révolutionner la bioélectronique

Capteurs électroniques bio-inspirés en soies d’araignée : la révolution de la bioélectronique

Un groupe de chercheurs a récemment mis au point une nouvelle méthode innovante pour fabriquer …

Laisser un commentaire