Une méthode révolutionnaire pour obtenir des diamants et résoudre leur pénurie

Une méthode révolutionnaire pour obtenir des diamants et résoudre leur pénurie

Créez des diamants bon marché et fonctionnels

L’étude de la création ou de l’obtention de diamants est un domaine qui n’a cessé d’évoluer depuis des siècles. Les diamants sont largement connus pour leur utilisation dans la joaillerie, mais ils sont également prisés dans l’industrie en raison de leurs propriétés uniques telles que leur résistance et leur dureté exceptionnelle. Cependant, en raison de leur rareté et de la forte demande, leur production demeure un défi majeur. Cela a incité de nombreux domaines scientifiques à rechercher des alternatives pour fabriquer des diamants synthétiques plus abordables et plus solides que ceux produits actuellement.

Depuis des décennies, la science est parvenue à créer des diamants synthétiques. Cependant, cela a toujours été difficile à réaliser, car l’utilisation de fortes pressions et de machines très spécialisées et coûteuses est tout à fait nécessaire pour fabriquer des diamants artificiels.

Une nouvelle découverte : des diamants à pression ambiante

Récemment, une équipe de chercheurs a présenté une méthode révolutionnaire de fabrication de diamants à pression ambiante. Cette nouvelle approche pourrait potentiellement réduire considérablement les coûts de production de ces matériaux précieux. Les chercheurs ont démontré qu’en utilisant des mélanges de métaux liquides, des diamants peuvent être créés en seulement quelques minutes et sans utiliser de haute pression. Bien que des températures très élevées soient nécessaires (jusqu’à 1 025 degrés Celsius), la méthode a été couronnée de succès après 150 minutes seulement.

Une découverte prometteuse

La recherche, menée par l’Institut des Sciences Fondamentales de Corée du Sud, a révélé que les diamants pouvaient être cultivés dans un système sous vide avec des conteneurs en graphite contenant des alliages de métaux liquides tels que le gallium, le fer, le nickel et le silicium. En utilisant du méthane et de l’hydrogène, le métal est chauffé et refroidi rapidement, provoquant la dispersion des atomes de carbone du méthane dans le métal en fusion, servant ainsi de sorte de lit de semence pour les diamants qui forment des fragments de cristaux en seulement 15 minutes et un diamant complet après deux. heures et demie.

Cependant, une limite de cette méthode est que la concentration de carbone présent dans les cristaux diminue près de la surface du diamant. Les chercheurs ont souligné qu’en modifiant le processus, en utilisant de meilleurs éléments chauffants et en cultivant les diamants dans des zones plus vastes, cette problématique pourrait être résolue. Bien que cette recherche soit encore au stade préliminaire, elle présente un grand potentiel pour être intégrée dans la chaîne de production de diamants synthétiques à l’avenir, ce qui pourrait entraîner des changements significatifs dans l’industrie.

Le diamant : un produit convoité

Le diamant est un produit très prisé en raison de ses nombreuses utilisations. Cependant, il est extrêmement rare et son processus de formation prend des millions d’années. Cela a incité les scientifiques à mener des expériences telles que la fusion avec du graphène, un autre élément riche en carbone, pour en augmenter les fonctions. Malgré les progrès réalisés dans la fabrication de diamants de manière plus abordable et plus rapide, il reste encore un long chemin à parcourir avant que cette méthode puisse être pleinement mise en œuvre. Cependant, grâce à cette recherche prometteuse, il est possible que nous assistions à une révolution dans la production de diamants dans un avenir proche.

Source : Nature

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Facebook.

Consultez également

Capteurs électronique écologique en soies d'araignée qui va révolutionner la bioélectronique

Capteurs électroniques bio-inspirés en soies d’araignée : la révolution de la bioélectronique

Un groupe de chercheurs a récemment mis au point une nouvelle méthode innovante pour fabriquer …

Laisser un commentaire