Accueil » Technologies » Le projet HydroICE élabore un moteur à combustion solaire
HydroICE

Le projet HydroICE élabore un moteur à combustion solaire

Je sais, je sais; vous vous dîtes que ça doit être (encore) un autre projet où on utilise une voiture avec des panneaux solaires reliés à son moteur. Les inventeurs Matt Bellue et Ben Cooper travaillent sur quelque chose d’un peu différent. Ils veulent prendre un moteur (HydroICE) à combustion interne et le faire fonctionner avec de l’eau et de l’huile chauffé par le soleil au lieu de l’essence. Ce moteur pourrait alors être relié à un générateur pour produire de l’électricité propre. Même si cela peut sembler un peu irréaliste pour certains, Bellue et Cooper ont déjà construit un prototype à petite échelle.

Le duo a labellisé le système HydroICE. Pour commencer, des capteurs solaires paraboliques placés en miroir seraient utilisés pour chauffer l’huile à une température d’au moins 400 à 700ºF (204 à 371ºC). Cette huile chaude sera ensuite injecté dans la chambre de cylindre du moteur, tout comme l’essence l’est habituellement. Quelques micro-gouttelettes d’eau seraient également ajoutées qui se transformeront en vapeur immédiatement après contact avec l’huile chaude.

La vapeur d’eau en augmentation agirait de la même manière que l’explosion de gaz en entraînant le piston vers le bas et en tournant l’arbre de transmission. Lorsque le piston atteint le bas de sa course, la vapeur usée et l’huile sortent du cylindre et passent à travers un séparateur d’huile/vapeur. Ils pourront, chacun, être restitués dans leurs réservoirs respectifs pour une réutilisation en boucle fermée dans le système.

fonctionnement d'hydroice

L’huile chaude serait injecté dans le cylindre (figure 1/Port A), des gouttelettes d’eau seraient alors introduites dans cette l’huile (figure 2/Port B), puis la vapeur qui en résulterait va pousser le piston vers le bas (figure 3).

Afin de tester la technologie, Bellue et Cooper ont transformé un moteur à essence 31CC 2-temps pour fonctionner comme un moteur HydroICE. Bien qu’il ne fonctionne pas encore, ils ont établi un partenariat avec l’université d’État et l’Université de la science et de la technologie du Missouri pour développer tout le matériel nécessaire périphérique (tels que les capteurs solaires) et pour tester l’efficacité du moteur.

hydroice - schéma de fonctionnement

Cette efficacité est estimée actuellement à au moins 15%; ce qui est environ le même que le rendement maximal des panneaux photovoltaïques existants. Le gros avantage de la technologie, cependant, serait le prix. En effet, ils projettent qu’un système HydroICE coûterait environ un quart du prix par rapport à un système photovoltaïque équivalent (et qui cherche encore un nombre de km acceptable sur la route).

Pour le moment, ils essaient de lever des fonds de recherche et de développement par le biais d’IndieGoGo. Plus d’informations sont disponibles dans la vidéo ci-dessous:

Source: HydroICE

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Il fallait bien s’y attendre, les moyens de transport migrent vers la conduite autonome. Les …