Accueil » Télécommunications » 2,56Tb/s de Vitesse de transmission de données atteint par torsion des faisceaux de lumière
2,56Tb/s de Vitesse de transmission de données atteint par torsion des faisceaux de lumière

2,56Tb/s de Vitesse de transmission de données atteint par torsion des faisceaux de lumière

Les vitesses de transmission de données ont parcouru un long chemin quand on se rappelle que sur une ligne dial-up il fallait des jours et nuits pour télécharger une image ou un mp3 sur son disque dur. De nos jours, le câble à large bande supporte actuellement des vitesses de près de 30 mégabits par seconde, ce qui est incroyablement rapide. Maintenant les chercheurs ont surpassé cette vitesse d’un facteur d’environ 85 000 en utilisant des faisceaux de lumière torsadés pour transmettre des données jusqu’à 2,56 térabits par seconde.

Le système développé par une équipe multinationale dirigée par l’Université du sud de la Californie (USC) émet des données par faisceaux torsadés de la lumière à une ultra-haute vitesse. En Utilisant des faisceaux torsadés “hologrammes de phase” (phase holograms), ils ont manipulé huit faisceaux de lumière de telle sorte que chaque faisceau, torsadé en forme hélicoïdale comme l’ADN, se propage dans l’espace libre. Avec chaque faisceau ayant sa propre torsade qui peut être codé avec les bits de données “1” ou “0”, ils ont formé huit flux de données indépendants.

Vu que le système pourrait être utilisé dans des liaisons de communication satellite à grande vitesse, ils ont tenté de simuler les types de communication qui pourraient survenir entre les satellites dans l’espace en transmettant des données en espace ouvert dans un laboratoire. Le système a aussi le potentiel d’être utilisé dans des liens terrestres ou être adapté pour une utilisation dans des câbles à fibres optiques similaires à ceux utilisés par certains fournisseurs de services Internet.

Bien que ce technique n’a pas permis d’atteindre le record de vitesse transmission de données dans le monde de 26 térabits par seconde obtenus l’an dernier par une équipe allemande du Karlsruhe Institute of Technology (KIT), la technique reste tout de même impressionnante.

Comme l’a déclaré Alan Willner, professeur de génie électrique à l’ USC School of Engineering de Viterbi : “Vous êtes en mesure de faire des choses avec la lumière que vous ne pouvez pas faire avec l’électricité”. Nous n’avons pas inventé la torsion de la lumière, mais nous avons pris le concept et l’avons développé jusqu’à un térabit par seconde. “

Willner est l’auteur d’un article sur la recherche qui a été publié dans la revue Nature Photonics le 24 Juin.

Source: USC

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Les signaux électromagnétiques peuvent causer le cancer

Les signaux électromagnétiques peuvent causer le cancer

Depuis des années, des chercheurs affirmaient qu’une exposition prolongée aux rayonnements électromagnétiques (téléphone, Bluetooth, routeur …