Accueil » Télécommunications » Infrastructure » SK Telecom et Ericsson développent de nouvelles technologies pour les petites cellules
SK Telecom et Ericsson développent de nouvelles technologies pour les petites cellules

SK Telecom et Ericsson développent de nouvelles technologies pour les petites cellules

SK Telecom en association avec l’équipementier Ericsson a annoncé le développement d’une nouvelle technologie pour les petites cellules qui élimine le besoin du transfert intercellulaire.

SK Telecom compte plus de 27 millions d’abonnés mobiles en Corée, ce qui représente plus de 50% du marché. Le fournisseur de services mobiles coréen affirme que cette nouvelle technologie permet d’éliminer la nécessité du transfert intercellulaire qui est la principale cause de dégradation de la qualité de service dans les zones à petites cellules. La technologie de transfert cellulaire assure une meilleure capacité du système cellulaire et une meilleure transmission voix/données de haute qualité même dans les zones limitrophes de la cellule grâce à la coordination entre la station de base et un terminal mobile en fonction de l’emplacement du terminal.

Quand un terminal est situé en bordure de la cellule, plusieurs stations de base adjacentes au terminal transmettent conjointement le même signal vers le terminal, supprimant ainsi la nécessité de transfert intercellulaire.

Le développement des technologies pour les petites cellules est important pour SK Telecom, qui a plus de 11 millions d’abonnés LTE depuis Juin 2013.

La technologie utilisée derrière le handover celluraire est le mode de transmission 9 (TM-9), une technologie de base du LTE-Advanced que SK Telecom et Ericsson ont démontré en Janvier 2013. TM-9 définit la transmission entre les appareils mobiles et les stations de base.

SK Telecom a travaillé avec Ericsson pour développer la technologie de transfert de cellule en Mars 2013. La technologie est conçue pour améliorer le taux de transmission de 1,5 à 2 fois, et la capacité totale du système cellulaire de 5 à 10%. SK Telecom prévoit d’appliquer cette technologie à son réseau mobile au cours du premier semestre 2014.

En outre, SK Telecom et Ericsson ont démontré une technologie appelée Reduced-Power Subframe (RPS) ou réduction d’énergie des sous-frames, qui est une version améliorée de la technologie de coordination d’interférences améliorée inter-cellules de SK Telecom (eICIC), l’une des principales technologies du LTE-Advanced.

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Les signaux électromagnétiques peuvent causer le cancer

Les signaux électromagnétiques peuvent causer le cancer

Depuis des années, des chercheurs affirmaient qu’une exposition prolongée aux rayonnements électromagnétiques (téléphone, Bluetooth, routeur …