Les bio-ingénieurs font léviter les cellules mortes

Les bio-ingénieurs font léviter les cellules mortes

Les scientifiques de Stanford ont réussi à séparer les cellules mortes des vivantes en les éloignant doucement, sans perturber les cellules vivantes, les faisant ainsi léviter en utilisant la lévitation magnétique.

La lévitation magnétique est le processus par lequel un objet est suspendu au-dessus d’un autre objet; grâce à des champs magnétiques qui vont contrecarrer les effets de la force de gravité. Du point de vue pratique, cette technologie est beaucoup utilisée dans les moyens de transport comme les trains à grande vitesse ; ou les trains futuristes comme l’Hyperloop.

Dans le domaine de la bio-ingénierie

Cette expérience réussie prouve que la lévitation magnétique peut être utilisée dans d’autres domaines comme la bio-ingénierie et les applications sont nombreuses; de la recherche sur le cancer aux échafaudages imprimés en 3D.

Les cellules mortes sont partout même dans notre corps et font partie d’un phénomène naturel et physiologique. Cependant, il faut un équilibre. En trop grande quantité les cellules mortes peuvent provoquer des dégénérescences alors qu’en faibles quantités, elles pourraient entraîner des cancers. Et dans le cas de ce dernier, des médicaments expérimentaux pourraient être proposés sur un groupe de cellules. Au fur et à mesure que les cellules cancéreuses meurent, les scientifiques pourraient les éloigner du reste des cellules; en les faisant léviter afin de suivre et de quantifier leurs progrès.

Les cellules mortes et vivantes n’ayant pas la même signature magnétique; la lévitation magnétique est utilisée pour manipuler certaines cellules sans toucher d’autres. Ainsi des médicaments utilisant la lévitation magnifique pourraient être imaginés pour réguler et équilibrer les cellules mortes; permettant ainsi de prévenir des maladies et même de les soigner avec des effets secondaires minimes.

L’un des principaux moyens utilisé jusqu’à présent pour séparer les cellules vivantes des cellules mortes; est de les faire tourner dans une centrifugeuse jusqu’à ce qu’elles forment des groupes en fonction de la densité. Ce processus peut être extrêmement destructeur à l’échelle cellulaire. L’équipe soutient donc que la séparation des cellules basée sur des signatures magnétiques est une approche beaucoup moins contraignante et donc plus utile.

Dans le cas de l’impression 3D, elle pourrait permettre d’extraire les cellules mortes des organes ou tissus que l’on voudrait synthétiser.

Source : CelLevitas

0 0 vote
Évaluation de l'article

À propos Kamleu Noumi Emeric

Kamleu Noumi Emeric
Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Facebook.

Consultez également

Les catalyseurs automobiles de demain

Les catalyseurs automobiles de demain

Légers, modernes et dotés de technologies plus avancées, les diesels modernes diffèrent de leurs aînés …

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires Inline
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais savoir ce que vous en pensez, S'il vous plaît laisser un commentaire.x
()
x