Accueil » Technologies » Les chercheurs chinois font la Demo du premier routeur quantique

Les chercheurs chinois font la Demo du premier routeur quantique

La physique quantique est de plus en plus présentée comme pertinente et importante pour le monde de la technologie. Les chercheurs ont essayé de trouver des façons de l’intégrer plus profondément dans la technologie, car la communication quantique peut être la technique la plus sûre pour relayer l’information d’un endroit à l’autre.
L’un des problèmes avec la mécanique quantique, en l’utilisant dans les communications, c’est que au moment où quelqu’un lit les données relayées sous forme de signaux quantiques, les données sont détruites. Il est basé sur le principe d’incertitude d’Heisenberg qui stipule que l’action d’un spectateur visualisant une particule change son état.
Cependant, les chercheurs chinois affirment qu’ils ont été capables de surmonter ce problème. Les chercheurs disent qu’ils ont fait usage de deux techniques permettant de résoudre cette énigme: la première technique est la superposition qui permet à une particule quantique d’exister en plusieurs états. Et le deuxième principe qui est utilisé est celui de l’intrication, qui est une propriété étrange qui permet à deux particules de s’influencer mutuellement et de rester liées peu importe les distances qui les séparent.

Les chercheurs ont contenu l’information de routage au sein de la polarisation d’un photon. Tout d’abord, un seul photon est émis avec une polarisation verticale et horizontale. Il est ensuite converti en une paire de photons intriqués. Donc, quand ils atteignent le routeur, le routeur lit la polarisation de l’un de ces photons afin de déterminer où l’autre va aller.

D’après un article sur le blog du MIT, “Le nouveau routeur comporte des limites importantes. La plus importante d’entre elles est qu’il ne peut gérer qu’un seul bit quantique ou qubit à un moment. Et parce que le processus de conversion paramétrique ne peut pas gérer plus de qubits, il ne peut pas être adapté à plusieurs qubits. C’est un inconvénient important. Cela signifie qu’il s’agit plutôt d’un dispositif de démonstration de principe que d’un équipement qui sera utilisé pour former la base d’un futur réseau internet quantique. “

Source: Cornell University Library

Publicités

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Il fallait bien s’y attendre, les moyens de transport migrent vers la conduite autonome. Les …