Accueil » Technologies » Bientôt on pourra charger nos téléphones avec nos urines
Bientôt on pourra charger nos téléphones avec nos urines

Bientôt on pourra charger nos téléphones avec nos urines

Depuis quelques années les scientifiques travaillent sur des solutions permettant d’améliorer et d’optimiser la charge de nos batteries de téléphone pour une durée de fonctionnement plus longue. Plusieurs solutions assez originales ont été proposées comme la technologie pour recharger le téléphone avec le soleil, une autre pour charger le téléphone portable avec des chaussures en utilisant la piézoélectricité ou un dispositif spécial qui peut recharger complètement le portable en 20 secondes. Cette fois les scientifiques ont décidé de pousser l’originalité encore plus loin. Ils essaient de mettre au point un chargeur de téléphone mobile qui sera capable de recharger les téléphones mobiles avec de l’urine humaine.

Les scientifiques du Laboratoire Bristol Robotics au Royaume-Uni ont découvert une nouvelle façon de rendre l’urine assez puissante pour recharger un smartphone. Dans un test, ils ont utilisés l’urine humaine avec une série de piles à combustible microbienne contenant de minuscules microbes qui consomment et métabolisent le liquide en petites quantités d’énergie. Les scientifiques ont ensuite créé un système qui transfère l’énergie recueillie dans un condensateur. L’urine est arrivé à fournir une petite charge directement au smartphone.

Personne n’a pu exploiter l’énergie de l’urine pour le faire donc c’est une découverte passionnante. Jusqu’à présent, la pile électrique à combustible microbienne que nous avons développé génère suffisamment d’énergie pour activer la messagerie par SMS, la navigation sur le Web et l’appel téléphonique courte durée. La beauté de cette source d’énergie est que nous ne comptons pas sur le caractère erratique du vent ou du soleil, nous sommes en train de réutiliser des déchets pour créer de l’énergie.

Docteur Ioannis Ieropoulos, chercheur et expert des piles à combustible microbiennes.

Jusqu’à présent, les tests ont été couronnés de succès, mais l’équipe doit encore perfectionner la technologie pour que les piles à combustible microbiennes puissent charger complètement la batterie. Il faudra aussi trouver une solution pour la rendre plus hygiénique si un jour cette technologie devient un réalité.

La recherche a été financée par la Fondation Bill & Melinda Gates et le conseil d’ingénieurie et de recherche en sciences physiques.

Source: CNET

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Les ransomwares, le nouveau fléau informatique

Les ransomwares, le nouveau fléau informatique

Ce mot ne vous dit peut-être rien et pourtant il y a quelques semaines les …