Accueil » Technologies » Une première dans l’implémentation de l’œil bionique
Une première dans l'implémentation de l'œil bionique

Une première dans l’implémentation de l’œil bionique

Les chirurgiens rétiniens de l’Université du Michigan Kellogg Eye Center, Thiran Jayasundera et David N. Zacks, ont implanté la prothèse rétinienne artificielle Argus II, appelé aussi œil bionique, sur deux patients atteints de rétinite pigmentaire en phase terminale.

Une première dans l'implémentation de l'œil bionique

La rétinite pigmentaire est une maladie dégénérative héréditaire de la rétine qui provoque une lente et progressive perte de vision due à une perte progressive des cellules rétiniennes photosensibles appelées cônes et bâtonnets. Les patients ayant cette maladie ont une perte progressive de la vision latérale et de la vision de nuit, et plus tard de la vision centrale. Cela peut entraîner la cécité.

Ces chirurgies ont été effectuées aux États-Unis un an après l’approbation du dispositif par la US Food and Drug Administration (FDA).

Nous sommes satisfaits des progrès réalisés par les patients à ce stade, et nous sommes pleins d’espoir et d’optimisme que la rétine artificielle leur permettra de voir les objets, la lumière et les gens debout devant eux. Nous croyons que le dispositif aidera à se déplacer un peu mieux à la maison, à être plus indépendant, et à avoir le plaisir de voir les choses que le reste d’entre nous tient pour acquis.

– Dr Jayasundera, professeur adjoint d’ophtalmologie à l’UM Medical School.

Le système de prothèse rétinienne Argus II est implanté chirurgicalement dans un œil. La personne porte des lunettes équipées d’une caméra qui capture des images et les transforment en une série de petites impulsions électriques. Les impulsions sont transmises sans fil à la prothèse et au réseau d’électrodes sur la surface de la rétine. Ces impulsions sont destinées à stimuler les cellules restantes de la rétine, ce qui entraîne la perception correspondante de motifs de lumière dans le cerveau. Le patient apprend alors à interpréter ces motifs visuels, regagnant ainsi une partie de la fonction visuelle.

Une première dans l'implémentation de l'œil bionique

La prothèse rétinienne n’est pas activée jusqu’à ce que le patient soit suffisamment rétabli après la chirurgie. Le patient subit alors une formation pour s’adapter à la nouvelle vision, un processus qui peut prendre un à trois mois. Les chirurgiens Kellogg ont effectué le premier implant d’Argus II le 16 janvier et le second implant le 22 janvier.

Lbionic eyeinda Schulte, qui a reçu le premier implant, a eu une rétinite pigmentaire quand elle était dans la quarantaine. Elle a 65 ans maintenant et elle espère que le dispositif lui permettra de voyager et plus important de voir ses 10 petits-enfants profiter de la vie un peu plus. Cet implant ne lui permettra pas de retrouver la vue à 100% mais elle pourra tout de moins distinguer des objets et des personnes.

Je comprends que je ne vais pas retrouver une vision à 100% et que je ne serai pas en mesure de distinguer les visages. Mais au moins, je serai en mesure de savoir que mes petits-enfants sont en train de jouer dans la cour ou à pied dans ma maison. Ce serait un miracle pour moi.

– Lbionic eyeinda Schulte

Dans une étude clinique antérieure de l’Argus II, la plupart des participants ont été en mesure d’effectuer des activités de base comme localiser les lumières et les fenêtres, suivre les lignes dans un passage pour piétons. Certains pouvaient trier la lessive ou déterminer si d’autres personnes se trouvaient dans une pièce, et environ la moitié des sujets étaient capables de lire de très grandes lettres d’environ 9 cm de haut.

Pour être admissible à recevoir la prothèse rétinienne, les individus doivent avoir 25 ans ou plus avec la rétinite pigmentaire en phase terminale à un stade où il n’y a aucune perception de la lumière dans les deux yeux.

Le dispositif a été mis au point par Second Sight Medical Products Inc. de Sylmar, en Californie. Le centre Kellogg Eye de l’Université du Michigan est l’un des 12 centres à offrir la prothèse rétinienne aux Etats-unis.

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Il fallait bien s’y attendre, les moyens de transport migrent vers la conduite autonome. Les …