Accueil » Technologies » Les toilettes High-Tech du futur
Les toilettes High-Tech du futur

Les toilettes High-Tech du futur

Au cours de ces 10 dernières années, il y a eu plusieurs innovations dans divers parties de nos maisons (ventilateur, fenêtre intelligente, frigo connecté, etc…). Mais il y a une partie de la maison qui a pu résister au changement jusqu’à maintenant. C’est bien les toilettes. Certes il y a des solutions de verres interactives et autres dans les salles de bains; mais elles relèvent beaucoup plus de l’esthétisme ou du gadget. Elles n’apportent presque rien de nouveau dans le fonctionnement et l’utilisation des toilettes.

L’hygiène des toilettes semblent être le plus grand problème de toilettes traditionnelles. Les toilettes de demain pourraient éliminer la nécessité d’utiliser les papiers de toilette et ainsi éviter à l’utilisateur de poser ses mains partout et de propager les bactéries ou de salir les lieux. Ces nouvelles versions de toilette, plus high-tech, pourront laver votre derrière et même l’avant avec de l’eau. Elles pourront aussi gérer la température des sièges, des détecteurs de mouvement automatique pour ouvrir le couvercle, des boutons pour relever le siège, l’utilisation nocturne à travers sa luminosité intégrée, des mécanismes d’auto-nettoyage, de la musique pour masquer les sons horribles, des désodorisants intégrés et d’autres commodités.

Les toilettes High-Tech du futur

En réalité, ces toilettes existent déjà chez nos amis les japonais depuis 1980 et a été commercialisées par la société TOTO. Jusqu’à aujourd’hui la société a vendu plus de 34 millions de ces toilettes ultra-modernes dans le monde. Maintenant plus de 74% des ménages japonais possèdent des toilettes de haute technologie.

Nous lavons la plupart des choses avec de l’eau et ne cherchons pas à l’essuyer avec un morceau de papier ou autre. Et pour nous c’est propre; alors pourquoi l’hygiène personnelle doit en être autrement?

– Lenora Campos, chargé de la communication de TOTO aux États-unis

Le concept de toilettes électroniques qui nettoient avec de l’eau viennent en grande partie de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Amérique du sud où le nettoyage avec de l’eau a longtemps été préféré au papier. Des dizaines d’entreprises du monde entier, y compris Inax, Brondell et Kohler, les produisent aussi. Ainsi elles deviennent de plus en plus populaires en Europe même si elles prennent plus de temps à cause de l’habitude d’utilisation du papier.

Auparavant, les gens riaient et faisaient des blagues quand je leur expliquais nos produits. Maintenant, ils sont beaucoup plus réceptifs et les essayent.

– Steve Scheer, président de Brondell

Les toilettes High-Tech du futur

Jusqu’à présent, les sièges semblent plus populaires dans les zones à forte population d’origine hispanique. Ils semblent gagner du terrain rapidement parmi ceux qui s’occupent des personnes âgées, ainsi que ceux qui s’intéressent à la haute technologie et aux produits respectueux de l’environnement. Les sociétés comme Google possèdent des WC High-Tech dans certains de leurs bureaux.

D’après les statistiques d’usage, un siège high-tech ajoute environ 50$ à 60$ à la facture d’électricité annuelle d’un ménage moyen, mais d’un autre côté il permet d’économiser beaucoup plus que cela sur le coût du papier de toilette.

Malgré les avantages hygiéniques, écologiques et financières, l’utilisation de ces toilettes nécessitent des prises de courant pas loin ce qui peut amener des problèmes d’électrocution dans le cas où les toilettes sont combinées avec des salles de bains. Dont la sécurité doit être bien prise au sérieux.

En fonction des fonctionnalités intégrées, ces toilettes High-Tech coûtent entre 40$ à 10.000$ pour celles comprenant tous les gadgets.

Source: Nydaily

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Les ransomwares, le nouveau fléau informatique

Les ransomwares, le nouveau fléau informatique

Ce mot ne vous dit peut-être rien et pourtant il y a quelques semaines les …