Accueil » Technologies » Les scientifiques créent un réseau acoustique
Les scientifiques créent un réseau acoustique

Les scientifiques créent un réseau acoustique

Avec les actualités de piratage récentes, on se dit que la meilleure façon de se protéger contre les cyberattaques serait de se couper complètement d’internet et de bloquer les ports USB. C’est ce qu’a fait l’Iran après avoir découvert l’attaque de Flame. Cependant, les chercheurs de l’Institut Fraunhofer (FKIE) ont montré un prototype de logiciels malveillants capable de se propager dans l’air sans avoir besoin de réseau LAN, internet ou WI-FI. Ainsi cette nouvelle technologie rend caduque tous vos techniques de blocage même celles les plus radicales comme la coupure d’internet ou de réseau local.

Pour arriver à de tels résultats, les informaticiens Michael Hanspach et Michael Goetz ont mené une expérience avec cinq ordinateurs qu’ils ont reliés entre eux par leur microphone intégré et leurs haut-parleurs pour former un réseau acoustique inaudible. Des données ont pu être transférées d’un ordinateur à un autre jusqu’à ce qu’il atteigne un point de sortie vers Internet. Ce point de sortie peut être un routeur, un point d’accès, ou autre.

Les scientifiques ont sélectionné une gamme de fréquence proche des ultrasons à travers laquelle des données ont été échangées entre les ordinateurs dans un rayon de 19,7m. En effet, aucune connexion LAN ou un point d’accès central ou un routeur n’a été utilisé. Hanspach affirme que la même technique peut également être utilisée pour transférer des données entre smartphones ou tablettes.

Selon le document de recherche, les réseaux s’appuyant sur la communication acoustique sont rarement utilisés car la communication radio offre un débit et des fréquences plus élevés. Cependant, les ondes électromagnétiques utilisées pour la communication radio sont absorbées par l’eau de mer alors que les réseaux acoustiques se sont révélés utiles pour la transmission de données sous-marine. Hanspach et Goetz se sont donc appuyés sur un système déjà mis au point par le Département de la recherche Acoustique sous-marine et de géophysique marine en Allemagne et l’ont adapté pour créer le réseau acoustique. Ce réseau acoustique permet la transmission de données entre ordinateurs portables en utilisant seulement des sons inaudibles. La technologie présente toutefois des inconvénients considérables comme un taux de transmission de 20 bits/s.

Ces réseaux sont toutefois très dangereux car il peut être activé silencieusement sur votre machine sans que vous puissiez un jour vous en rendre compte. Les scientifiques ont également exploré diverses contre-mesures contre les dangers de ces réseaux secrets acoustiques. La plus évidente serait de désactiver les périphériques d’entrée et de sortie audio. On pourrait aussi utiliser un système de filtrage audio comme un filtre passe-bande qui bloque des fréquences spécifiques utilisées par le réseau acoustique. C’est un dispositif qui laisse passer les fréquences dans une certaine fourchette, et rejette ceux en dehors. Même si une telle contre-mesure doit être implémentée un jour sur nos machines, ce ne sera que sur des nouveaux ordinateurs.

Les scientifiques craignent que leur étude offre un moyen efficace de propagation de logiciels malveillants ou offre un nouveau jouet d’espionnage aux services secrets. Cet article me rappelle une technologie développée par les services secrets américains dans les années 80 qui utilisait le rayonnement électromagnétique de l’ordinateur pour l’écouter. On sait que l’informatique se résume à 1 ou 0. Donc le rayonnement magnétique d’un circuit lorsqu’il est traversé par un 0 n’est pas le même que celui traversé par un 1. A partir de là on peut capturer toutes les informations d’un écran d’ordinateur vu qu’elle est composée de circuits électroniques. Une démonstration a même été proposée par un Hacker. Bref, il n’y a plus rien de sûre dans l’informatique.

Les recherches de l’équipe sont publiées dans Journal of Communications.

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Il fallait bien s’y attendre, les moyens de transport migrent vers la conduite autonome. Les …