Accueil » Technologies » Des robots de téléprésence dans les hôpitaux distants
Des robots de téléprésence dans les hôpitaux distants

Des robots de téléprésence dans les hôpitaux distants

Des robots de téléprésence permettent aux médecins d’être virtuellement présents dans les hôpitaux pour diagnostiquer les patients et offrir des conseils médicaux en cas d’urgence. En effet, Un nombre croissant d’hôpitaux de la Californie et d’autres États utilisent des robots de téléprésence pour élargir l’accès à des médecins spécialistes, en particulier dans les zones rurales où il y a une pénurie de médecins. Ces machines de vidéoconférence se déplacent avec des roues. Ils ont un grand écran qui projette le visage d’un médecin. Ils disposent de caméras, microphones et haut-parleurs qui permettent aux médecins et aux patients de se voir et de se parler. Ce robot s’appelle RP-VITA il a été développé conjointement par InTouch Health et iRobot Corp.

Des robots de téléprésence dans les hôpitaux distants

Dignity Health, qui gère les hôpitaux de l’Arizona, de la Californie et du Nevada, a commencé à utiliser des machines de télémédecine il y a cinq ans pour diagnostiquer les patients ayant un accident vasculaire cérébral où chaque minute est cruciale pour prévenir les lésions cérébrales graves. Dignity Health utilise maintenant les robots de télémédecine dans les salles d’urgence et de soins intensifs dans environ 20 hôpitaux de la Californie en leur donnant accès à des spécialistes dans des domaines tels que la neurologie, la cardiologie, la néonatalogie, la pédiatrie et la santé mentale.

Peu importe où se trouve le patient, nous pouvons être à leur chevet en quelques minutes. Littéralement, on comprime le temps et l’espace avec cette technologie. Ce n’est plus la distance qui peut empêcher une personne d’accéder aux meilleurs soins possibles.

– Dr Alan Shatzel

Quand un médecin est nécessaire dans un endroit éloigné de l’hôpital, il peut se connecter à la RP-VITA sur place à l’aide d’un ordinateur, d’un portable ou d’un iPad. Le robot dispose d’une fonction d’auto-entraînement qui permet au médecin de naviguer vers la chambre du patient en utilisant des capteurs pour éviter de cogner des objets ou des personnes.

Une fois à l’intérieur de la chambre d’hôpital, le médecin peut voir, entendre et parler au patient, avoir accès à des données cliniques et à des images médicales. Le médecin ne peut pas toucher le patient, mais il y a toujours une infirmière ou assistante médicale sur place pour l’aider.

C’est comme être avec le patient dans la salle. Bien sûr, rien ne peut remplacer le fait de voir ses patients en personne, mais c’est la meilleure chose quand on est éloigné.

– Dr. Asad Chaudhary

Linda Frisk, 60 ans, qui a été transportée à l’hôpital pour traitement, dit qu’elle a été surprise quand elle a vu le robot, mais elle a rapidement pris l’habitude de la présence virtuelle du médecin.

Près de 1.000 hôpitaux aux États-Unis et à l’étranger ont installé des dispositifs de télémédecine InTouch, dont environ 50 robots RP-VITA lancés en mai, selon les responsables de l’entreprise. La société loue le RP-VITA pour 5000$ par mois.

Source: Phys

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Il fallait bien s’y attendre, les moyens de transport migrent vers la conduite autonome. Les …