Accueil » Technologies » Un étudiant de 18 ans crée une ampoule lévitante

Un étudiant de 18 ans crée une ampoule lévitante

Avez-vous déjà vu une “ampoule en lévitation”? Si non, alors vous allez en voir un. Chris Rieger, un étudiant de 18 ans en génie électrique de l’Université du Queensland en Australie, après avoir passé 6 mois sur ce projet, a développé un prototype d’une ampoule en lévitation. Il appelle ce prototype le LevLight. LevLight de Rieger est une combinaison d’un système de transfert magnétique d’alimentation sans fil et d’un système de commande magnétique de lévitation.

L’étudiant en génie électrique de l’Université de Queensland en Australie, Chris Rieger, fut inspiré par une sculpture de Jeff Lieberman appelée “ampoule” (light bulb). Après avoir passé 6 mois, il a réussi à faire un prototype d’une ampoule en lévitation. Le prototype de la LevLight utilise la lévitation magnétique et le transfert d’énergie sans fil pour créer cette LED assez originale. Rieger a modifié l’Effet Hall d’un circuit de levitation pour inclure 300 mètres (984 pieds) de fil de 20AWG pour la bobine de commande électromagnétique et 3 broches. Il a utilisé un capteur à effet Hall linéaire de 1.325mV/g pour fournir une rétroaction sur la position de l’ampoule suspendu dans l’air. LevLight utilise une unité d’éclairage LED de faible puissance positionnée sur la partie inférieure d’un aimant permanent entourée d’un circuit de transfert d’énergie simple et sans fil.

Le circuit de Rieger utilisé était de l’électronique de 4hv. L’installation se compose d’un anneau de fil unique connecté à une source d’énergie composée d’une ancienne unité de 350W de puissance d’alimentation, des ports fiches bananes et fournissant 0,5A à 12V. Ces configurations ajustent le courant de la bobine afin de maintenir l’unité d’éclairage LED stationnaire. La bobine d’excitation et le mécanisme sans fil sont cachés de la vue à l’intérieur d’une enceinte en bois posée sur deux colonnes de boîtes en carton et en mettant l’appareil sous tension, la lumière LED flotte dans l’espace en dessous.

Rieger a mentionné que lorsque le système de lévitation est mis hors tension, l’unité d’éclairage LED s’élève pour se fixer à la base de la boîte en bois plutôt que de tomber au sol. Pour en savoir plus, allez sur Chris Rieger.

Jetez un oeil à la vidéo de démonstration ci-dessous.

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Il fallait bien s’y attendre, les moyens de transport migrent vers la conduite autonome. Les …