Accueil » Télécommunications » Applications Mobiles » KAIST développe un nouveau système de géolocalisation par WI-FI
KAIST développe un nouveau système géolocalisation par WI-FI

KAIST développe un nouveau système de géolocalisation par WI-FI

Des chercheurs de l’Institut coréen des sciences et des technologies avancées (KAIST) ont développé un nouveau système de géolocalisation d’intérieur qui permet de construire une carte radio qui ne nécessite pas de signaux GPS. C’est une amélioration des systèmes de géolocalisation par Wi-Fi et il s’appuie à la fois sur les signaux GPS et Wi-Fi.

Le système se compose d’un ensemble de signaux Wi-Fi détectés par un appareil mobile et des mesures d’intensités du signal Wi-Fi reçu à partir de points d’accès entourant le dispositif. La carte radio montre les intensités du signal reçu par des points d’accès Wi-Fi à différents endroits dans un environnement donné de sorte que chaque «empreintes digitales Wi-Fi” sur la carte radio soit liée à des données de localisation.

Pour leurs recherches, l’équipe de KAIST a recueilli les empreintes digitales à partir des smartphones des utilisateurs toutes les 30 minutes pendant une semaine à travers des modules intégrés dans les plateformes mobiles, les services ou les applications. Après, ils ont analysé les caractéristiques des empreintes digitales recueillies en se bassant de l’adresse personnelle et professionnelle des utilisateurs comme références de localisation. Puis ils ont classé les empreintes digitales recueillies à partir des téléphones en fonction de l’un de ces deux endroits.

En utilisant le géocodage de Google, le professeur Dong-Soo Han a convertis chaque adresse de domicile et de bureau en coordonnées géographiques pour obtenir l’emplacement des empreintes digitales recueillies. La carte WI-FI possède à la fois les empreintes digitales et les coordonnées avec lesquels la localisation des téléphones peut être identifiée ou suivie.

Afin de tester la méthode, l’équipe de recherche a recueilli 7.000 empreintes digitales Wi-Fi sur 400 points d’accès dans chacun des quatre secteurs qu’ils ont choisis en Corée. Ils ont pris soin de choisir une combinaison d’emplacements commerciaux et résidentiels pour recueillir des données pour la carte Wi-Fi. Les chercheurs ont réalisé que plus il recueillait des données, et plus était précis la géolocalisation. Avec un taux de collecte de 50%, la marge d’erreur n’était pas plus de 10 mètres.

Les chercheurs de KAIST ont voulu une alternative au GPS, car les signaux GPS ne fonctionne pas bien à l’intérieur des murs ou entre immeubles de grande hauteur car ils perdent les deux tiers de leur exactitude. Ils ont besoin d’un ciel dégagé pour communiquer avec les satellites et pour une meilleure géolocalisation.

Les chercheurs ont encore besoin de régler la question de protection de la vie privée avant de commercialiser leur technologie. Mais ils croient qu’une fois que la carte radio basée sur les adresses sera entièrement développée, il sera utile dans une variété d’applications. Il pourrait être utilisé lors des secours d’urgence, le suivi des téléphones cellulaires perdus, des personnes disparues ou victimes lors d’incendies.

Source: KAIST

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Google+.

Consultez également

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Siemens lance le premier tramway autonome au monde en Allemagne

Il fallait bien s’y attendre, les moyens de transport migrent vers la conduite autonome. Les …