Quel est l’essentiel à savoir sur les AGV (Véhicule à Guidage Automatique) ?

Quel est l’essentiel à savoir sur les AGV (Véhicule à Guidage Automatique) ?

 L’un des grands défis des responsables de la logistique est l’optimisation du flux des matériaux dans l’entrepôt. Il y a une recherche incessante pour développer des stratégies qui aident à réduire les déplacements, apportant plus de rapidité et de précision au mouvement des matériaux. Pour atteindre cet objectif important, une technologie largement utilisée est celle des AGV. Ce guide présente quelques informations sur cet engin.

Que dire sur la genèse des AGV ?

Les AGV existent depuis les années 1950, lorsque Barrett a lancé un remorqueur qui suivait un fil plutôt qu’un rail. De cette première version est né un nouveau type d’AGV, qui suivait des marqueurs UV invisibles sur le sol. Et dès lors, de nouveaux modèles ont été lancés, progressivement en fonction de la technologie employée.

Pour avoir une idée de l’utilisation croissante de ces véhicules à guidage automatique dans les entrepôts logistiques, le marché des AGV devrait atteindre des milliards de dollars d’ici à 2025. Aussi, la justification de l’utilisation croissante de l’agv industrie réside dans la recherche de la sécurité sur le lieu de travail. Cela est aussi dû à la nécessité de réduire les coûts d’exploitation et d’augmenter la productivité.

Comment fonctionne un AGV ?

L’AGV consiste essentiellement à faire suivre de longues lignes ou des fils marqués au sol par un robot. Il faut cependant noter que ce dernier est tenu à la main. Pour guider son mouvement, il peut également utiliser :

  • Des ondes radio ;
  • Des caméras de vision ; 
  • Des aimants ;
  • Des lasers.

L’équipement est piloté par un logiciel spécifique et est alimenté par des batteries.

Ce type de véhicule automatique transporte des charges de petite à grande taille. Il peut fonctionner en intégration avec le système de gestion d’entrepôt (WMS). Il s’agit d’un système qui transmet les ondes de mouvement afin que l’AGV puisse déplacer les matériaux. Son utilisation s’étend des lignes de production et d’assemblage aux centres de distribution. En effet, il est possible de réaliser un trafic mixte, composé d’AGV et de personnes. 

Pour contrôler l’AGV, il existe un panneau de localisation, un écran graphique couleur CRT, un registre central et des rapports. Le panneau de localisation fournit des informations sur la zone dans laquelle se trouve le véhicule. Si l’AGV reste longtemps dans une zone, cela peut signifier qu’il est bloqué ou est en panne.

L’écran couleur, en plus d’indiquer en temps réel la position de l’AGV, détaille également le statut de l’AGV. Il donne également des renseignements sur son identification unique, la tension de la batterie et peut indiquer les points bloqués. Le registre central conserve toutes les données et l’historique de chaque véhicule, ce qui facilite grandement l’assistance technique.

Pourquoi les entrepôts utilisent-ils les AGV ?

En raison de la complexité des entrepôts modernes, chacun cherche des moyens d’accroître l’efficacité. Les AGV ont un prix, mais dans la grande majorité des cas, leurs avantages l’emportent sur leurs coûts. En déplaçant les produits automatiquement, les AGV peuvent résoudre les problèmes de pénurie de main-d’œuvre.

Ils peuvent optimiser le flux de matériaux et même apporter plus de précision aux stocks. Le temps de déplacement est réduit et, par conséquent, il y a un gain de productivité. Pendant que les AGV effectuent des tâches monotones, les opérateurs peuvent être affectés à des processus plus stratégiques.

Quels sont les types d’AGV existants ?

Il dénombre trois types d’AGV.

Les AGV à charge unitaire

Il est question de véhicules motorisés susceptibles de déplacer une palette, une seule charge (une bobine, un moteur) ou un bac avec des produits. 

Les chariots élévateurs à fourche

On s’en sert pour transporter les palettes. Des capteurs sont disposés sur les fourches de nombreux modèles. 

Les remorqueurs à guidage automatique

Il s’agit d’engins motorisés susceptibles de tirer par l’arrière d’autres engins non motorisés. Ces derniers peuvent contenir des charges. Chaque véhicule à guidage peut supporter une charge de huit tonnes.

Les AGV constituent de nos jours une révolution dans le secteur des transports et logistiques. Outre leur efficacité, ils permettent de réduire la main-d’œuvre, tout en optimisant la productivité.

Crédit image : Photo d’automatisation industrielle par Vanitjan – www.freepik.com

0 0 votes
Évaluation de l'article

À propos Kamleu Noumi Emeric

Je suis un ingénieur en télécommunications et je suis le créateur du site tech-connect.info. J'ai une grande passion pour l'art, les hautes technologies, les jeux, les vidéos et le design. Aimant partager mes connaissances, Je suis également blogueur pendant mon temps libre. Vous pouvez me suivre sur ma page sociale Facebook.

Consultez également

Domotique et M2M : quelles avancées technologiques en 2022 ?

Domotique et M2M : quelles avancées technologiques en 2022 ?

Depuis quelques années, le marché de la domotique est en plein essor et présente des …

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires Inline
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais savoir ce que vous en pensez, S'il vous plaît laisser un commentaire.x